AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Interrogatoire de Thomas Keraz

Aller en bas 
AuteurMessage
Inspecteur Monika Durand
Inspecteur de Police
avatar

Nombre de messages : 30
Âge : 28 ans
Emploi : Inspecteur
Clan : Police
Date d'inscription : 05/06/2008

MessageSujet: Interrogatoire de Thomas Keraz   Jeu 13 Nov - 22:49

[ah ouai au fait toto c'est mAliEno et pas meliano T_T]

Depuis l'arrivée de la petite Yeldéa les grains de sable entre les rouages semblaient s'enlever un a un, voilà qu'à présent c'était Thomas Keraz qui se présentait de son plein gré au commissariat à peine quelques heures plus tard. Un peu louche tout de même non? En tout cas ces témoignages précieux allaient la faire avancer, elle en était persuadé, pourtant cela ne la faisait pas avancer dans le sens qu'elle voulait, elle voulait un coupable, un meurtrier, un mobile, n'importe quoi mais pas un accident! C'était trop facile de masquer ca en accident, tous ces petits idiots se croyaient plus malin qu'elle? Mais elle triompherait, elle les ferait tous dire la vérité et rien que la vérité.

Si seulement elle savait que la vérité dépassait largement son imagination trop stricte et logique. Enfin bref, elle ramassa ses petits papiers et arriva toute claquante dans la salle d'interrogatoire pour faire passé ce Thomas à la casserole.

"Bien le bonjour à vous monsieur Keraz. Je vous avoue que votre venue ici fait presque figure de joie. J'imagine que comme tout les autres vous n'avez rien à vous reprochez cependant sachez qu'un homicide involontaire plane au dessus de votre casier judiciaire. Il serait donc bienvenu de nous avouer la vérité sur cette soirée. JE vous écoute donc."

Oui, ça elle était toute ouïe du moment qu'on ne lui racontait pas n'importe quoi de trop évident non plus. Patiemment elle posa son dossier énorme et s'assit face à Thomas pour s'adonner à son jeu favoris: observer le moindre fait et geste et émotions de son interrogé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leselus.actifforum.com/enquete-criminelle-nemesis-scenari
Thomas
Grand Chevalier de Paralda
Grand Chevalier de Paralda
avatar

Nombre de messages : 831
Âge : 20 ans
Emploi : Etudiant Universitaire
Clan : Paralda
Date d'inscription : 27/05/2006

Niveau et Capacités
Niveau Niveau:
1/100  (1/100)
MessageSujet: Re: Interrogatoire de Thomas Keraz   Mar 18 Nov - 21:30

Le Grand Chevalier de la grande Cité de Paralda n’en menait pas vraiment large alors qu’il attendait dans la petite salle d’interrogatoire du Commissariat de Sinespirac. Il la trouvait particulièrement oppressante et angoissante… Il entendait le « tic-tac » de l’horloge qui semblait vouloir symboliser le claquement des talons de l’inspecteur de Police dans les couloirs, dans une marche infinie, infiniment inquiétante… Son regard était fixé à la poignée de la porte d’entrée, une petite poignée ronde qu’il se demandait quand elle tournerait ? Dans quel sens ? Tournée par la main de quel genre de personnes ? L’angoisse montait à un tel point que Thomas réalisait qu’il se laissait avoir au petit jeu qu’on lui proposait, il prit une grande inspiration et expira violemment alors que l’inspecteur apparaissait enfin dans l’encadrement de la porte.

C’est alors qu’il commençait à regretter d’être venu de son gré. Arianna savait être convaincante quand elle le voulait, et elle l’avait rapidement convaincu de se rendre après leur discussion dans le temple de la Cité. Il était évident que vu ses responsabilités de chef de Clan Thomas ne pouvait pas se permettre de devenir un fugitif soupçonné de meurtre plus intensément à chaque seconde de plus hors de portée de la police. Bref, il se devait, pour lui, sa famille, ses élémentalistes, ses amis, pour ne pas mettre les habitants de son cœurs dans un état d’inquiétude permanent, de se rendre à la police, donner sa version des faits un peu changée, et prier pour pouvoir passer à autres chose, et dieu c’est que cet « autre chose » avait plus de valeur que jamais à ses yeux !

La mission dont l’avait investi le Gardien de la Cité était d’une importance capitale ! Le salut de son clan, la victoire de sa Cité, l’honneur de Paralda, tout pouvait être regagné en s’accaparant les quatre clefs des cités. Et ils n’avaient que peu de temps pour y parvenir. Les plans que Thomas élaborait dans sa tête pour récupérer (car après tout ces clefs revenaient aux élus de droit) ces amulettes empreintes d’un pouvoir qui ne pouvait laisser indifférent, étaient plus rocambolesques les uns que les autres, mais ils devaient y arriver ! Il lui faudrait passer à l’acte le plus vite possible, mais pas lui-même, cette idée le gênait un peu, mais il lui faudrait demander le soutien d’un autre élémentaliste. Thomas, s’il s’en sortait, et le regard que l’inspecteur posait sur lui le confortait de plus en plus dans cette idée – non pas qu’ils ne lui parussent pas des plus charmants bien au contraire, resterait de façon certaine devrait faire profil bas pour quelques temps, ne surtout pas se faire remarquer.


« Cette soirée… si récente et pourtant si loin… eh bien j’y suis allé seul. Je ne suis pas un excellent danseur, je me suis donc placé près du Bar guettant quelques connaissances et les saluant de temps en temps. Bref, rien de trop excitant, jusqu’au moment où cette fille m’a bousculé renversant de l’alcool sur ma veste. J’avoue ne pas l’avoir pris le mieux du monde et avoir peut-être adopté un ton vindicatif… Vous n’imaginez même pas la valeur de cette veste, non pas que vous n’ayez aucun goût en matière de fringues hein… enfin je veux dire… non je vais m’arrêter là… hum. Donc la situation a vite dégénérée et la voilà qui dans un mouvement d’humeur me jette son verre dessus, pas le contenu hein, non, non la flûte en verre… Y en a qui devraient acheter les collections DVD spécial yoga… La flûte de m’a… pas touchée, elle s’est éclatée contre le bar près duquel je me trouvais et des éclats m’ont blessés, rien de trop grave ceci dit… Une connaissance voyant la scène est arrivée pour m’aider : Yeldéa. Mais l’autre folle a encore pris cette intervention pour une agression, bon je ne dis pas que Yeldéa n’a pas été un peu agressive elle aussi, mais toujours est-il qu’elle lui à nouveau jeté un verre dessus, ça l’a touchée je ne sais plus du tout où. Ensuite benh… Alors que l’alarme à incendie retentissait Yeldéa m’a ramené chez elle où nous avons dormis cette nuit là… en tout bien tout honneur hein ! »

La gêne dans la voix de Thomas se ressentait clairement, c’et à dire qu’on a beau se répéter son spitch vingt fois, devant l’inspecteur Monika Durand, il n’était pas aisé de garder son assurance. Thomas avait donc raconté tous les évènements de la soirée tels quels… en omettant tous les détails surnaturels bien sûr…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leselus.actifforum.com/viewtopic.forum?t=9
Inspecteur Monika Durand
Inspecteur de Police
avatar

Nombre de messages : 30
Âge : 28 ans
Emploi : Inspecteur
Clan : Police
Date d'inscription : 05/06/2008

MessageSujet: Re: Interrogatoire de Thomas Keraz   Mar 25 Nov - 16:20

Thomas était comme l’un de ces nombreux élèves de l’université. La communauté étudiante était soudée en un bloc refusant de cracher le moindre indice pouvant faire avancer l’Inspecteur. Elle se devait de percer le secret de ces jeunes gens si elle voulait comprendre ce qui c’était passé ce soir de fête du printemps, alors que certains allaient bientôt avoir les diplômes et d’autres continueraient leurs études.

Encore un point noir, Thomas n’avait pas passé une soirée fabuleuse, à force Monika pourrait presque raconter l’histoire seule sans aucun de ces interrogés. Une soirée banale, des imbibés, des crétins, des jeunes quoi ! L’un était mort bizarrement dans un incendie à la cause indéterminée. Tu parles d’une info ! Pourtant, enfin, presque comme un petit déclic, l’Inspecteur réussit à entendre un peu de nouveau. Yeldéa apparaissait comme la sauveuse de ce pauvre Thomas agressé par une flûte de champagne. Fabuleux ! Et il y avait eu une double attaque puisque Yeldéa avait apparemment subit les foudres de la demoiselle folle de rage. Par contre pas la peine de tenter d’avoir un nom, Thomas ne la connaissait pas ou la protégeait. Mais soudain le moment fatal arriva, la fin de l'histoire, le mot FIN s'affichait en gros sur l'écran du récit de Thomas alors qu'il émit une gêne semblant profonde vis à vis du "tout bien tout honneur!" Il avait une relation! Monika le savait, elle l'avait sentit chez Yeldéa avec ce regard qu'elle avait eu en parlant de cette "nuit" chez elle. Elle avait eu du mal à s'exprimer.

Ainsi donc tout deux semblaient avoir le même récit, mais toujours pas de nom pour la donzelle folle de rage et cette flûte de champagne faisait presque gag. Pourtant c'était tout simplement plausible. Monika scrutait comme toujours de ses yeux ultra lazer et demandait encore quelques questions.


"Vous vous êtes enfuis, n'est pas? Pourquoi un tel geste puisque vous n'étiez pas coupable selon votre récit mais presque plus victime."

Monika n'obtenait qu'une partie des réponses, quelque chose bloquait pourtant le récit de Thomas était cohérent et surtout, le jeune garçon mort des flammes n'avait subit aucune séquestration. Il n'avait peut-être plus la possibilité de répondre de ses actes à ce moment de la fête? Peut-être avait-il bu un peu trop et avait succombé à sa lenteur de réaction.

Monika sortit les photos habituelles. Yeldéa, et le mort. Sa propre photo ne lui était pas nécessaire.


"A présent, dite moi qui sont ces trois personnes pour vous. Vos relations, la moindre chose, le moindre... détail."

Elle appuya sur le dernier mot, faisant comprendre à Thomas qu'elle savait parfaitement ce qui se tramait entre lui et Yeldéa. Elle n'était pas dupe et voyait clairement le petit manège de ce couple tellement improbable quand on savait qui ils étaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leselus.actifforum.com/enquete-criminelle-nemesis-scenari
Thomas
Grand Chevalier de Paralda
Grand Chevalier de Paralda
avatar

Nombre de messages : 831
Âge : 20 ans
Emploi : Etudiant Universitaire
Clan : Paralda
Date d'inscription : 27/05/2006

Niveau et Capacités
Niveau Niveau:
1/100  (1/100)
MessageSujet: Re: Interrogatoire de Thomas Keraz   Ven 26 Déc - 22:01

Thomas sentait le regard de l’Inspecteur toujours plus sévère et suspicieux, ses mains en devenaient moites ! La question suivante fit ouvrir de grands yeux à Thomas qui commençait à douter des capacités réflexives de l’inspecteur… Les mots « enfuit », « coupable », ou encore « victime », étaient lourds de sens et en disaient long sur les pensées de la jeune femme qui cherchait, d’après Thomas, la petite bête.

« Euh… disons que le sens de ‘fuite’ est multi-interprétationel… Mais après m’être reçu des éclats tranchants de verre dans la gorge faisant gicler mon sang sur mon costume et traçant une belle ligne en pointillés pourpres derrière moi, j’étais plutôt ravi que Yeldéa m’emmène me soigner le plus rapidement possible, elle était elle-même un peu amochée de plus… »

Thomas tenta d’esquisser un sourire signifiant l’infinie simplicité de cet acte, mais en regardant les yeux de l’inspecteur fouillant dans ses dossier, il préféra rester bien statique et gêné, comme toujours. L’Inspecteur sortit trois photographies : Antonio, Yeldéa et un complet inconnu. Le cœur du jeune homme se mit à battre plus fort, mais il commençait à comprendre les méthodes de l’Inspecteur Monika Durand : la déstabilisation. Ses yeux l’analysaient, il le sentait plus que jamais, mais il ne se laisserait pas avoir !

Pourtant, déjà son regard se portait sur le doux visage de Yeldéa… Il pouvait faire tous les efforts du monde pour refuser de retenter l’expérience avec elle, ses sentiments, eux, étaient enchaînés au délicieux néant de ses tendres pupilles. Puis son regard passa quelques secondes sur Antonio, raclant en un douloureux grincement le vert arrogant de ses iris. Enfin il observa ce teint pâle et ces yeux albinos, ce devait être lui le mort… Ca ne pouvait pas être Yeldéa puisque Thomas était avec elle, et malheureusement, Antonio s’en sortait toujours…


« La jeune femme, c’est Yeldéa, une amie, enfin pas vraiment une amie, une camarade, quoi que peut-être un peu plus… enfin vous savez, vous avez déjà été… non peut-être pas. Hum… je disais, oui cette jeune femme, nous avions déjà discuté deux ou trois fois avant la soirée du Bal, nous nous entendons plutôt bien je crois, nous nous entendions… » Thomas repensait à la dernière nuit, à ses actes, à son refus, à tout ça…

« Le garçon là, c’est Antonio, nous nous étions déjà croisé plusieurs fois, nous avons également déjà eu quelques discussions, soyons clairs : je ne l’apprécie pas et moins je le vois mieux je me porte. Notre relation en est là et le restera. » Thomas soupira longuement, pourquoi n’était-ce pas cet imbécile qui était mort ?

« Le dernier là, non, jamais vu, peut-être de nom ? C’est lui qui est décédé ? Il est mort comment ? » Thomas le regardait fixement et pensait… il pensait que ce n’était peut-être pas le premier habitant lambda qui était la victime de cet affrontement, et il en était sincèrement navré de devoir en arriver parfois à ce point, mais malheureusement, une guerre entraîne toujours des sacrifices.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leselus.actifforum.com/viewtopic.forum?t=9
Inspecteur Monika Durand
Inspecteur de Police
avatar

Nombre de messages : 30
Âge : 28 ans
Emploi : Inspecteur
Clan : Police
Date d'inscription : 05/06/2008

MessageSujet: Re: Interrogatoire de Thomas Keraz   Dim 4 Jan - 22:41

Thomas avait choisit de jouer les imbéciles probablement parce que Monika parlait de sa fuite le lendemain matin. Le jeune garçon était sur la défensive et semblait faire bien comprendre qu'il était victime de cette demoiselle que décidément personne ne connaissait. La seule chose qu'on savait c'est qu'elle avait été un peu trop imbibée pour se rendre compte de ses actes plutôt belliqueux.

"Je parlais de votre fuite lorsque vous vous êtes enfui le lendemain matin! Lorsque vous avez appris que vous étiez recherchez par la police."

Le jeune garçon pissait à moitié dans son froc d'être dans cet endroit, réaction somme toute normal puisqu'il avait fuit au nez de la police par peur. Mais soudain voilà que le petit coeur de ce jeune garçon s'emballa, et pas que son coeur d'ailleurs car notre cher Thomas en pinçait pour Yeldéa et cette nuit en tout bien tout honneur finissait par avoir des allures de tentatives d'approche pour au moins l'un d'entre eux. Ensuite il parla d'Antonio comme l'avait dit Yeldéa quelques heures avant, pas de sympathie mais plutôt une sorte de méprise, cela se sentait un peu dans sa voix, mais il n'y avait pas de haine viscérale et violente.

Le dernier lui était par ailleurs inconnu, il avait quelques camarades de classe mais pas plus, et personne ne l'avait vu ce soir, certains de ses proches parlait d'un garçon plutôt effacé les derniers temps et assez dépressif.


"Bien, avant que vous partiez il faut que vous sachiez que vous et votre petite amie êtes mes suspects numéro un, alors vous ne quittez pas la ville jusqu'à la fin de l'enquête. Vous pouvez disposez."

Et voilà, ceux de qui elle attendait énormément finissait par se révéler des trouillards sans réel implication finalement. Serait-ce un suicide un peu trop violent, un acte désespéré, un amusement qui avait été un peu loin à cause de jeunes trop alcoolisés? Allez savoir, Monika n'en dormirait pas de la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leselus.actifforum.com/enquete-criminelle-nemesis-scenari
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Interrogatoire de Thomas Keraz   

Revenir en haut Aller en bas
 
Interrogatoire de Thomas Keraz
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les illustrations de Thomas Nast
» Thomas Mann
» [Belles montres] Thomas Prescher.
» [Gordon, Thomas] Parents efficaces
» Site de Nene Thomas (dessins)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Élus :: [S]inespirac : la Ville :: Commissariat-
Sauter vers: