AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chloé Bracs [Conseiller d'Ordaphe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chloé
Conseiller d'Ordaphe
Conseiller d'Ordaphe
avatar

Nombre de messages : 232
Age : 32
Âge : 24 ans
Emploi : Responsable de la réserve et des archives du Musée
Clan : Ordaphe
Date d'inscription : 12/10/2007

Niveau et Capacités
Niveau Niveau:
1/100  (1/100)
MessageSujet: Chloé Bracs [Conseiller d'Ordaphe]   Sam 13 Oct - 17:19





Nom : Bracs

Prénom : Chloé

Surnom : /

Âge : 24 ans

Métier ou Études suivies : Responsable de la réserve et des archives du musée

Lieu de Résidence : Cité Pavillonnaire du Pavé Blanc, c’est un logement de fonction.

Relations particulières : Le grand Chevalier de son ordre, Antonio, puisqu’elle sa conseillère.

Signe distinctif : /

Description physique :
Cette jeune fille a des cheveux couleur or qui lui tombent sur le épaules. Oui, vous avez bien compris, Chloé est blonde, vous voudrez bien lui épargner les blagues stupides qui vont avec cette couleur de cheveux, cela risque de la mettre de méchante humeur ! Bref, continuons, ses yeux sont noisettes pour ne pas dire marron clair, ils peuvent prendre une couleur or sous un certain éclairage naturelle, ce qui fait qu’elle a alors les yeux assortis à ses cheveux, autrement dit, la classe ! Bon, pour le reste de son visage, un nez, avec deux narines histoire de respirer et puis une bouche, l’équipement standard quoi. Sinon, Chloé est une fille et elle a tout ce qu’il faut pour le prouver. Il n’y que sa taille qui la gêne, elle est un peu plus petite que la plupart de ses congénères, du moins le pense-t-elle : seulement 1m65 sépare la plante de ses pieds du sommet de son crâne.

Description psychologique :
La vie ne l’a pas épargner et après plusieurs bêtises, elle a du devenir responsable assez rapidement. Le changement ne fait pas peur à ce petit brin de femme, même si la plupart du temps elle ne le souhaite pas. C’est quelqu’un de calme qui ne se révolte quasiment jamais, elle intériorise ses sentiments, aussi vous ne la verrez quasiment jamais révoltée !
Chloé est passionnée par son métier, ne la lancer pas sur le sujet, elle pourrait vous en parler des heures ! Elle est reconnue partout comme faisant bien son travail. C’est quelque chose qu’elle prend très au sérieux, et n’apprécie guère d’être prise de haut par les archéologues ! Si la plus part sont corrects, il y en a qui la considère comme du petit personnel. Elle ne reste jamais longtemps avec ces gens là. Après tout, elle fait un travail bien différent du leur et n’est là que pour les aider, alors s’ils ne prennent pas ce qu’elle fait au sérieux, elle s’en va. Dans ces cas là, elle ne claque pas la porte en criant que c’est un scandale, elle fait ses valises et dit calmement qu’elle s’en va. Oui vous l’aurez compris, sous ses airs calme, la demoiselle est tout de même assez fière et digne.
Quant au sujet de cette guerre qui oppose les clans, elle n’est pas vraiment pour qu’elle continu, après tout cela s’est passé il y a tellement longtemps. Seulement malgré elle, Chloé est submergée par un sentiment de vengeance, sûrement cela vient-il de la femme qui lui a montré sa vie d’autant. Bien sûr, la jeune femme, essaye de faire la part des choses entre ses sentiments et ceux de ce fantôme, mais elle n’arrive pas à être calme et sereine en face d’une personne d’un autre clan. Toujours cette haine et cette soif de vengeance sont présentes et elle essaye de faire avec.

Autre(s) : Pour ceux qui s’interroge sur son métier : le rôle de Chloé est en fait de faire des recoupements à partir de différentes sources pour trouver la provenance ou l’utilité d’un objet. Elle ne date rien, ni ne traduit ce qu’il y a dessus.



Sentiments vis-à-vis des Autres clans et conception de la Lutte des Cités :
Chloé se force à croire qu’elle ne jugera pas ces gens avant de les connaître. Mais le fantôme lui n’est pas de cet avis. De ce fait, lorsqu’elle est en présence d’un élémentariste d’un autre clan, elle a du mal à rester objective et à faire sans ce que lui murmure la jeune femme du passé.
Selon elle, cette guerre n’a aucune raison d’être et elle refuse de la faire, pourquoi se battrait-elle, elle considère que ce n’est pas son combat. Mais, elle a beau dire, elle est plus affecté par les images du passé qu’elle ne veut bien l’avouer et considère tout de même que les autres clans ont commis des actes horribles alors que son clan n’a fait que se défendre. Aussi, c’est ce qu’elle a décidé de faire, se défendre, sans attaquer la première, dans la mesure du possible.

Pouvoir d'Attaque : Technique du hérisson (ou Qui s’y frotte, s’y pique) : Elle peut faire apparaître des épines semblables à celle d’une rose ou bien encore d’une ronce au creux de sa main. Elle peut ensuite, soit s’en servir au corps à corps, pour griffer son adversaire, ou bien les projeter sur ses adversaires. Évidemment, la distance à laquelle elle peut atteindre quelqu’un n’est pas faramineuse, juste quelques mètres. Chloé trouve que ce pouvoir est plus efficace au contact, quoique, ça puisse être assez douloureux de se prendre une épine, encore faut-il que celle-ci atteigne sa cible ! Et oui, car le problème de la demoiselle, c’est qu’elle a quelques petits soucis en ce qui concerne la direction de ses projectiles, elle n’atteint donc sa cible que par chance surtout si celle-ci est en mouvement. Enfin, elle ne désespère pas que cela vienne avec de la persévérance et beaucoup d’entraînement !
Elle ne choisit pas le « type d’épines » qu’elle fait apparaître : rose, ronce, aubépine, …
Et puis Chloé n’a aucune idée de ce qui fait que ce soit telle ou telle sorte d’épines qui apparaissent. Le nombre d’épines (et donc le nombre de projectiles qu’elle peut envoyer) est restreint puisque pour l’instant, cela se limite à la paume de sa main. Elle peut provoquer ce phénomène, indifféremment dans ma main droite ou gauche, mais pas dans les deux en même temps.

Pouvoir de Défense : Pétales de garde ( ou Touche de douceur dans un combat de brute) : Chloé peut faire apparaître des pétales, tout comme les épines, celles-ci sortes d'une de ses paume de mains, puis tombent en très grand nombres et gênent énormément la visibilité. Ce qui permet à la miss de pouvoir s’éclipser sans trop de problème.
Tout comme pour son pouvoir d’attaque, elle ne choisit pas la variété des pétales qu’elle fait apparaître. Certaines circonstances lui laisse à penser que peut-être cela dépendrait des espèces autochtones de l’endroit où elle se trouve, mais rien ne lui à permis de d’affirmer que cette hypothèse est correcte.


Dernière édition par Chloé le Mer 25 Juin - 1:25, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leselus.actifforum.com/elementalistes-de-la-terre-f76/chl
Chloé
Conseiller d'Ordaphe
Conseiller d'Ordaphe
avatar

Nombre de messages : 232
Age : 32
Âge : 24 ans
Emploi : Responsable de la réserve et des archives du Musée
Clan : Ordaphe
Date d'inscription : 12/10/2007

Niveau et Capacités
Niveau Niveau:
1/100  (1/100)
MessageSujet: Re: Chloé Bracs [Conseiller d'Ordaphe]   Sam 13 Oct - 17:20



Sa vie :

Chloé a grandit dans une famille de l’est de la France, c’était une famille tout ce qu’il y avait de plus normale, un père, une mère et Chloé. Il n’y a pas grand-chose à dire sur son enfance, sans être surdouée, elle se débrouillait bien à l’école. Etant curieuse de nature, apprendre le comment et le pourquoi des choses l’intéressait beaucoup.
Enfin, jusqu’à sa douzième année, elle était en voiture avec son père et celui-ci a perdu le contrôle du véhicule. Chloé n’était qu’une enfant, elle était à l’arrière et n’avait aucune idée de ce qui avait pu causer l’accident. Ce fut quelque chose de pénible que d’assister à l’enterrement de son père qui avait perdu la vie alors qu’elle n’avait eu que quelques égratignures. Mais le plus terrible fut les yeux accusateurs de sa mère, l’adolescente ignorait le pourquoi de ce regard. D’ailleurs comment aurait-elle pu se douter que sa mère la tenait pour responsable de ce qui s’était passé. Dans l’esprit de cette femme, Chloé avait fait quelque chose et c’était ça la cause de l’accident. Le fait que les autorités aient conclu que c’était un pneu qui ait éclaté ne lui semblait pas plausible.
Les deux années qui suivirent ne firent que déchirer un peu plus la mère et sa fille. L’adolescente ne comprenait pas pourquoi sa mère était si distante, elle se doutait bien que la mort de son père avait été quelque chose de difficile et elle faisait de son mieux pour aider sa mère à surmonter ça. Mais plus elle essayait d’aller vers la femme qui lui avait donné la vie et plus celle-ci s’éloignait d’elle. L’année de ses quatorze ans, sa mère se remaria, ce fut une trahison à ses yeux surtout qu’elles déménagèrent à Paris. Chloé fut envahie d’une telle haine envers son beau-père qu’elle se mit à faire n’importe quoi.
En effet celui-ci était directeur d’une grande banque et voulait à tout pris éviter les scandales, alors elle se mit à avoir des écarts de conduite. Jusqu’au jour où, cela a été trop loin, avec sa bande de copains, ils ont attaqués un commerce et un homme est mort. Chloé était sous l’emprise de drogues et ne se souvient que vaguement de ce qui s’est passé ce soir là… en tout cas, elle sait qu’elle n’a pas tiré. Mais ayant seize ans, on pouvait demander à ce qu’elle soit jugée comme une adulte, elle ne sait pas trop comment son beau-père se débrouilla, mais elle ne fut pas juger avec les autres de la bande et n’écopa que d’une mise à l’épreuve. Et pas de n’importe quoi, la demoiselle allait passer ses week end au Louvre à archiver des pièces. Enfin, après sa cure de désintoxication, naturellement.
C’est à ce moment, que les cauchemars ont commencé, mais elle a mis ça sur le délire lié à son état de manque. Pourtant, ses pleurs et ce sang sur ses mains, cela semblait tellement réelle… elle connaissait ce sentiment douloureux de perdre un être cher et ne pouvait que compatir avec cette femme qui lui ressemblait étrangement. Cela s’atténua une fois sa cure finit, et elle commença son travail au musée. Son rôle était d’inventorier et de classer certains objets dont on ignorait l’origine. Elle trouva cela passionnant, tous ces objets dont on ne savait rien, cela réveilla sa curiosité et sur son temps libre, elle se mit à faire des recherches.
Elle put trouver quelques explications pour plusieurs objets. Naturellement, c’était des choses faciles que les archéologues auraient pu trouver, mais ceux-ci ne s’étaient pas donné la peine de chercher car jugeant les objets inintéressants. Tout de même, les gens du musée furent surpris par le travail réaliser par la jeune fille. Finalement, ce qui était censé être une punition de justice devint pour elle un passe-temps et elle vint encore au musée bien après que sa peine se soit achevée. Cela l’avait comme apaisé et elle continua sa vie plus paisiblement entre ses recherches au musée et ses études, la première activité primant sur tout le reste. Ses parents, elle ne les voyait que rarement, ceux-ci voyageaient beaucoup et ne lui accordait que peu de temps. Elle était sous la charge d’une gouvernante, ce n’était pas l’amour fou, mais au moins elle la supportait. Le fait d’être quasiment livrée à elle-même l’a finalement amené à devenir responsable avant l’âge, ce qui fait qu’elle s’entendait mieux avec les gens du musée qu’avec ses camarades de classe.
Cela continua jusqu’à son Bac qu’elle obtint de justesse, le jour des résultats correspondait avec son anniversaire. Elle s’apprêtait à fêter ça, lorsqu’elle reçu un appel de sa mère lui disant qu’elle était à l’appartement et qu’il fallait qu’elle la voit. Le cœur de Chloé se serra, peut-être que sa mère avait réalisé que sa fille venait d’avoir dix-huit ans et qu’elle ne l’avait pas vu grandir… Peut-être serait-il question de réconciliation entre elle deux. La jeune fille avait beau dire à qui voulait l’entendre qu’elle n’en avait rien à faire, cela la blessait tout de même que sa mère l’ignore de cette façon. Elle arriva devant l’immeuble, hésitante, imaginant ce qu’allait être leurs retrouvailles… mais la réalité fut tout autre. A peine arriver dans le hall de l’appartement, elle vit des valises, vous me direz, quoi de plus normal puisque ses parents étaient toujours en vadrouille, sauf que cette fois à terre, c’était les sacs de Chloé… Elle posa sur sa mère un regard plein d’incompréhension celle-ci lui dit que puisque la jeune fille avait dix-huit ans, elle était majeure et que par conséquent elle pouvait partir d’ici. Devant les yeux triste et stupéfaits de Chloé, la femme qu’elle avait toujours pris pour sa mère lui avoua qu’elle avait été adoptée, s’en suivit une liste de reproches envers la bachelière, à commencer par la mort de son père.
A cet instant, une partie de son monde s’effondra, sa mère lui reprochait toutes les catastrophes de sa vie. Devant tant d’injustice, elle prit ses sacs et partit, lorsque la porte se referma et qu’elle s’engagea dans la cage d’escalier, elle savait très bien, que jamais elle ne pardonnerait à cette femme.
Elle trouva refuge chez une amie du musée, et c’est d’ailleurs là qu’elle trouva un travail, puisque maintenant il fallait qu’elle subvienne à ses besoins toute seule. Elle fut engagée comme "enquêtrice", en fait elle était chargée de trouver ce à quoi correspondaient certaines trouvailles. Bien sur, elle n’y arrivait pas toujours, mais dans la plus part des cas elle se débrouillait étonnamment bien. Au fil de années, elle devint même l’une des plus douée dans ce type de recherches. Chloé fut "prêter" à d’autres musées, voir à certains chantiers archéologiques. C’est ainsi qu’elle a pu visiter pas mal de lieux à travers le monde.
Après cinq ans, ses blessures , invisibles aux communs des mortels, commencèrent à se faire moins pénible et elle commença à penser à retrouver sa mère naturelle. Elle se dit que peut-être … mais après tant de désillusion, elle se disait aussi qu’elle n’avait sûrement pas grand-chose à attendre d’une femme qui l’avait abandonnée. Ce ne fut pas facile, d’ailleurs après un an de recherche tout ce qu’elle a pu apprendre c’est le nom de la ville de sa mère biologique : Sinespirac. Chloé a fait des démarches pour que son expérience proféssionnelle soit reconnue. Elle a réussi à obtenir une équivalence pour un doctorat en histoire de l'art. Après avoir fait jouer quelques relations, elle a réussi à trouver un travail en correspondance avec ce qu’elle savait faire. Tous ses collègues de Paris lui ont souhaité bonne chance et elle sait que, au cas où, elle peux compter sur eux. La voilà donc fraîchement arrivée dans la ville, depuis une semaine à peine. Elle n’a pas encore eu trop le temps de prendre ses marques au musée au vu des choses pour le moins étranges qui se sont produites.

Son secret :

Les cauchemars que Chloé avait eu lors de sa cure de désintoxication et qu’elle prenait pour des hallucinations dûes au manque de drogues… et bien, ils ont continué après, devenant de plus en plus réels. Et puis ces "visions" se sont mises à se produire en plein jour, ce n’était plus uniquement des images de tristesse, il y avait parfois des moments joyeux. C’était comme un film qui racontait une vie et dont certaines scènes avaient été mélangées et d’autres oubliées. Les souvenirs de ce qu'elle voyait s’estompaient très vite, aussi au bout d’un certain temps, elle se mit à écrire ce qu’elle "voyait" et ressentait. Bien sûr, dit comme cela, on à l’impression que tout ça est arrivé en quelques semaines, mais en fait cela s’est fait sur quelques années !
Et puis un jour, dans sa vingtième année, cela changea. Elle était à New York pour examiner des objets, c’était en quelque sorte un échange de personnel pour deux mois. L’un des leur était parti au Louvre et elle était venue ici, son premier voyage à l’étranger, elle s’en souviendrait ! Chloé était pourtant prudente, mais peut-être pas assez puisque la semaine de son arrivée, elle se fit agresser. Tout se passa très vite, comme lors de l’accident avec son père, sauf que cette fois, elle avait bien cru qu’elle allait périr aussi. L’homme l’avait saisi à la gorge et son étreinte se resserrait d’instant en instant. L’air commençait à manquer dans ses poumons, c’est alors que s’est manifesté pour la première fois son pouvoir. Dans une vaine tentative de lui faire lâcher prise, Chloé avait saisi le poignet de son agresseur, c’est alors que des épines sortirent de la paume de sa main et transpercèrent la peau de son assaillant. Celui-ci, surpris, lâcha sa proie, qui en profita pour s’enfuir.
Une fois enfermer à double tour dans l’appartement mis à sa disposition, elle regarda sa paume, les épines étaient toujours là… Chloé ne savait que penser de tout ça, devenait-elle folle ? Les drogues qu’elle avait prises autrefois lui avaient-elles causé des dommages cérébraux ? Non, ça ne pouvait pas être ça, puisque le sang de son agresseur coulait encore sur les fines aiguilles pointues qui lui sortaient de la main. La sonnerie du téléphone la surprit, elle sursauta, faisait jaillir les épines qui allèrent se planter dans le mur en face d’elle. Un peu déconcertée, elle prit tout de même l’appel, peut-être que demain, elle s’apercevrait qu’elle avait rêvé. Le lendemain, elle sirotait sa tasse de café matinale, alors que d’habitude elle faisait cela dans la cuisine tranquillement assise à table. Ce matin là, elle était debout dans l’entrée, continuant à fixer les épines planter dans le mur, cela n’avait donc pas été un rêve ! Les jours qui suivirent, elle tenta de refaire ce tour de magie, mais en vain… Au fil des années, à force d’essayer, elle réussit plus ou moins à comprendre ce qui déclenchait son don, même si lorsqu’elle essaye de transformer les épines en projectiles, le résultat est très approximatif. C’est également suite à cette attaque qu’elle a commencé les cours de self-défense.
Deux ans plus tard, elle se retrouva dans une autre situation délicate, elle était alors sur un chantier de fouille au Japon, elle était restée tard dans la soirée avec une petite partie de l’équipe de recherche, lorsqu’ils se firent "braquer" par des chercheurs de trésors. Il était hors de question, qu’elle utilise son pouvoir devant tant de gens à la fois, surtout qu’elle ne savait pas si elle atteindrait sa cible. Alors que le responsable refusa de donner un quelconque objet à ces voyous, l’un d’eux s’énerva en disant que quelqu’un allait être exécuté s’il ne faisait pas ce qu’on lui demandait. Ce fut sur la tempe de Chloé que l’arme fut mise… alors quelque chose d’étrange se produisit, des pétales se mirent à tomber. Chloé avait l'une de ses mains dans son dos, puisque sa vie était en danger, elle s'était résignée à utiliser son don, mais à la place des habituelles épines, ce furent des pétales qui sortirent de sa paume. Légères, celle-ci virevoletèrent dans les airs et la visibilité s’en trouva réduite à quelques dizaines de centimètres tellement leur nombre était grand. Après un moment d’hésitation, elle s’enfuit, ce qu’ont également fait les autres membres de l’équipe. Les voleurs qui essayaient toujours de trouver quelques choses à pouvoir revendre, furent capturer par la police.
Après tant de mystère, elle se dit que cela devait peut-être venir de sa mère biologique et décida de chercher à la retrouver. Et la dernière chose survint à Sinespirac, le contact avec les gens sur place lui laissa une impression bizarre, bonne pour certains et néfaste pour d’autres. Enfin toujours est-il qu’après quelques jours dans la ville, on lui montra la porte. Une fois dans la cité, on lui raconta l'histoire, tout en lui montrant la ville. Pourtant, elle su que même si on l'avait laissé toute seule en ce lieu, elle ne se serait pas perdue. Cette femme qu'elle avait vu dans ses "visions" et qui lui ressemblait tant, c'était entre ces murs qu'elle vivait. Elle partageait beaucoup avec ce fantôme d'un autre temps, sans pour autant l’avoir jamais connue ce qui la déconcerta un peu. Le bon côté c'est qu'elle sait à présent d’où lui viennent ses pouvoirs.



Objectif éventuel de développement : Chloé est revenue ans l’espoir de retrouver sa mère biologique, c’est donc à ça qu’elle passera son temps libre. Mais ce n’est pas dit qu’elle réussisse à le faire entre son emploi au musée et ses visites dans sa Cité.

Comment avez-vous entendu parler des Élus ? Par le plusieurs autres forums ^^

Qu'est ce qui vous à le plus plu sur ce forum ? J’ai adoré la bannière, et ensuite l’histoire (je sais que ce n’est pas originale, ce n’est que la vérité). Et puis les admin aussi Diablotin

Disponibilité : Je ne sais pas trop en ce moment, mais de toute façon je passe au moins une fois par jour (sauf imprévus, ce qui arrive régulièrement à tout le monde XD).


Dernière édition par Chloé le Mer 25 Juin - 1:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leselus.actifforum.com/elementalistes-de-la-terre-f76/chl
Antonio
Grand Chevalier d'Ordaphe
Grand Chevalier d'Ordaphe
avatar

Nombre de messages : 671
Âge : 23 ans
Emploi : Etudiant Universitaire / Vendeur chez un disquaire
Clan : Ordaphe
Date d'inscription : 27/05/2006

Niveau et Capacités
Niveau Niveau:
1/100  (1/100)
MessageSujet: Re: Chloé Bracs [Conseiller d'Ordaphe]   Dim 14 Oct - 13:18

Bonjour, Chloé ! Et une de plus pour mon clan ! Very Happy

Jolie fiche ! D'ailleurs, il n'y a quasiment rien à revoir !

- Tout d'abord, je tenais à te préciser que les pouvoirs ne sont pas obtenus de façon héréditaire, ton personnage peut le penser, mais il ne faut pas que cela se concrétise.
En effet, les âmes des Élémentalistes se sont réincarnés en des humains de nos jours, mais un peu hasardeusement (du moins, c'est ce que l'on peut supposer pour le moment). Le hasard ferait particulièrement bien les choses si deux Élémentalistes se retrouvaient dans la même famille !
Je n'sais pas si tu comptais vraiment développer ça, mais c'est l'impression et l'idée qu'on a en lisant ton texte. Donc si possible et de préférence, à éviter. (Pas la peine de réécrire ton histoire juste pour ça, c'est plutôt pour le RP qu'il faut se souvenir de ça...)

- En ce qui concerne les deux pouvoirs choisis, celui d'attaque est parfait !
Celui de défense est un peu plus dérageant...
Premièrement, les pétales ne peuvent pas apparaître de nulle part, ils doivent prendre place dans l'espace d'une façon un minimum rationnelle. Nous te proposons de pouvoir les faire jaillir de tes mains ou encore de ton souffle ! Si tu as une autre idée, tu peux l'utiliser, c'est à toi de voir, nous ne te donnons que des conseils.
Ensuite, il serait plus intéressant de garder seulement la première utilisation de ton pouvoir de défense, gâchant la visibilité. Elle est assez originale car ce n'est pas un bouclier "direct". Nous préférons donc que tu retires le ralentissement des autres par les pétales, car c'est assez illogique : même si nos sols étaient couverts de pétales (ce s'rai plus gai...^^), nous ne serions pas pour autant plus lents ! De plus, un pouvoir ne doit avoir qu'une utilisation de préférence.
Pour terminer au sujet des pouvoirs, le ménage est inutile. Autant le retirer, ne te soucie pas de cela ! Puis, je vois mal quelqu'un ramasser ses épines et pétales après s'être battu avec ardeur contre un adversaire tenace !

- Ce changement de pouvoir entraînera donc quelques modifications sur la fin de ton histoire.

- Autre point, nous avons récemment changé quelques petites choses sur le forum et ton personnage doit, maintenant, en commençant le RP, connaître la cité et tout ce qui concerne la Magie Élémentaire. Elle connaît ses partenaires (du moins, la plupart), surtout son Grand Chevalier (moi^^), et a déjà bien visité la Cité d'Ordaphe. Je te propose donc de (re)lire ce topic : Mise au point.

- Un autre point, rapide. Ton personnage n'a visiblement pas fait d'études approfondies après le Bac. Nous pouvons accepter qu'elle puisse faire ce métier avec un peu de piston et de connaissances, mais précise-le bien mieux, si possible.

- Pour finir, petit supplément : fais attention aux termes "Cité" et "Ville". Nous utilisons le premier pour définir les quatres "Cités Élémentaires" et le second pour "La Ville de Sinespirac". Cela peut entraîner facilement des ambiguités et tu as fait cette "faute" au bas de ta fiche.

- Attention aussi à la syntaxe, desfois, elle rend la compréhension difficile !

Une fois quelques corrections rapides faîtes, tu m'avertis et je verrai si je peux te valider ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leselus.actifforum.com/viewtopic.forum?t=8
Chloé
Conseiller d'Ordaphe
Conseiller d'Ordaphe
avatar

Nombre de messages : 232
Age : 32
Âge : 24 ans
Emploi : Responsable de la réserve et des archives du Musée
Clan : Ordaphe
Date d'inscription : 12/10/2007

Niveau et Capacités
Niveau Niveau:
1/100  (1/100)
MessageSujet: Re: Chloé Bracs [Conseiller d'Ordaphe]   Dim 14 Oct - 17:04

Voilà, je pense que j'ai tout pris en compte, j'ai mis en italique ce que j'ai modifié/corrigé : le pouvoir de défense, la connaissance de la cité, l'obtention du poste et la confusion entre les terme de cité et de ville.

Et j'ai également corrigé toutes les fautes sur lesquelles je suis tombées, je suis désolée si certains passages ont été difficiles à lire, j'ai eu beau me relir plusieurs fois à des moments différents, au bout d'un moment, je n'arrive plus à voir mes fautes Embarassed

Pour ce qui est de sa mère, ce n'était qu'une supposition, puisqu'elle sait d'où lui vient son pouvoir, ce n'est pas dit qu'elle continue les recherches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leselus.actifforum.com/elementalistes-de-la-terre-f76/chl
Antonio
Grand Chevalier d'Ordaphe
Grand Chevalier d'Ordaphe
avatar

Nombre de messages : 671
Âge : 23 ans
Emploi : Etudiant Universitaire / Vendeur chez un disquaire
Clan : Ordaphe
Date d'inscription : 27/05/2006

Niveau et Capacités
Niveau Niveau:
1/100  (1/100)
MessageSujet: Re: Chloé Bracs [Conseiller d'Ordaphe]   Dim 14 Oct - 17:13

Pour la syntaxe, ne t'inquiète pas ! Si on regarde les quelques fautes par rapport au niveau d'orthographe et d'expression général, c'est assez moindre !

Bien, apparement tu as tout corrigé, donc c'est parfait !

Fiche Validée !

Je te conseille de te depêcher si tu veux participer au Scénario "Dans les Méandres de la Sylve" de te trouver un partenaire dans le topic suivant : Partenaires pour le labyrinthe (Topic pour tous).

Tu peux donc commencer à jouer !

PS : Thomas a eu un vrai coup de coeur pour ton avatar... Tu l'as dans la poche, celui-là ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leselus.actifforum.com/viewtopic.forum?t=8
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chloé Bracs [Conseiller d'Ordaphe]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chloé Bracs [Conseiller d'Ordaphe]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Margaux et Chloé
» Avez-vous un bon gommage pour le visage à conseiller ?
» Nouvelles de Chloé des Lys
» Chloé van Arx : Une brique dans le ventre (28/02/2009)
» Bavoir pour la petite Chloé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Élus :: Les [É]lus :: Le Registre :: Élémentalistes de la Terre-
Sauter vers: